Les sorties cinéma de février 2020

The Lodge
Sortie US & FR le 07/02
⭐⭐⭐

Une jeune femme et ses beaux-enfants, réticents à son égard, se retrouvent coincés et isolés dans le chalet familial. Le sombre passé de la belle-mère refait surface…

Deux ou trois jumpscares hyper bien placés pour un huis-clos qui vous met sous tension tout du long. Vous commencez le film avec un poids sur les épaules qui devient plus lourd au fur et à mesure des scènes. Si vous êtes en quête de véritable film d’horreur ou d’action ça n’est pas ce qu’il vous faut mais si vous aimez les ambiances pesantes et les drames psychologiques, je vous le recommande. Je vous préviens juste, vous aurez besoin d’une bonne douche en rentrant chez vous !

Fantasy Island (Nightmare Island)
(Sortie US le 14/02 – Sortie FR le 12/02)
⭐⭐⭐

L’énigmatique M. Roarke donne vie aux rêves de ses chanceux invités dans un complexe hôtelier luxurieux et isolé. Mais quand leurs fantasmes les plus fous se transforment en véritables cauchemars, les invités n’ont d’autre choix que de résoudre les mystères de cette île pour en sortir vivants.

Si vous ne connaissez pas Blumhouse, c’est le plat surgelé du cinéma d’horreur, c’est un peu les Urban Legends, Mortel Saint Valentin ou Souviens Toi l’Été Dernier de mon époque. En somme de gros blockbusters d’horreur simples mais efficaces. Il y a toujours un petit côté cheap pour plaire à l’ado boutonneux de 2020 mais pour moi ça marche, c’est rythmé, il y a du rebondissement et j’ai passé un bon moment.

Sonic the Hedgehog (Sonic le Film)
Sortie US le 14/02 – Sortie FR le 12/02
⭐⭐

L’histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnik, bien déterminé à régner sur le monde entier.

Je ne pense pas être la meilleure personne pour juger de ce genre de film parce que le thème ne m’intéresse pas du tout, j’y suis allée pour faire plaisir à ma fille. Certes j’ai passé des heures sur Sonic sur Megadrive quand j’étais ado mais de là à apprécier le film, il y a de la marge. Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’ai pas passé un aussi mauvais moment que ce à quoi je m’attendais, j’ai même ri parfois. Bref, un film pas si désagréable que ça avec un scénario on ne peut plus simple, parfait pour les plus jeunes.

Brahms: The Boy II (The Boy : La Malédiction de Brahms)
Sortie US le 21/02 – Sortie FR le 26/02
⭐⭐

Recherchant un environnement calme pour leur fils et ignorant tout de son funeste passé, un couple s’installe dans le Manoir Heelshire. Bientôt le jeune garçon se lie d’une troublante amitié avec une poupée étrangement réaliste qu’il appelle Brahms…

Que ça soit pour le premier volet ou celui-ci, l’idée de départ est bonne, malheureusement et malgré un début prometteur, à mi-chemin, le film tourne systématiquement au nanar, nanar acceptable mais nanar quand même.

The Invisible Man (Invisible Man)
Sortie US le 28/02 – Sortie FR le 26/02
⭐⭐⭐⭐

Cecilia Kass est en couple avec un brillant et riche scientifique. Ne supportant plus son comportement violent et tyrannique, elle prend la fuite une nuit et se réfugie auprès de sa sœur, leur ami d’enfance et sa fille adolescente. Mais quand l’homme se suicide en laissant à Cecilia une part importante de son immense fortune, celle-ci commence à se demander s’il est réellement mort. Tandis qu’une série de coïncidences inquiétantes menace la vie des êtres qu’elle aime, Cecilia cherche désespérément à prouver qu’elle est traquée par un homme que nul ne peut voir. Peu à peu, elle a le sentiment que sa raison vacille…

La preuve que Blumhouse est capable de tout. Du meilleur comme du pire, du film d’ado au film qui tient un peu plus la route comme c’est le cas ici. C’est un petit 4 étoiles que je lui mets ici mais un 4 étoiles tout de même. J’ai vu ce film en Dolby, peut être que ça influence ma note mais je l’ai trouvé prenant et même surprenant.


PS : Je ne sais pas s’il y aura un post sur mes films de mars le mois prochain. Pour cause de coronavirus, mon cinéma a réduit sa capacité en sièges de plus de 50% et la plupart des films que je voulait voir a été déprogrammée ou reportée. Je ne souhaite pas non plus risquer d’attraper ou transmettre le virus juste pour une séance ciné. Wait and see…